Rebbe viveleroi770

Edito 351

In News by Chmouel

BH

Editorial

Le niveaux les plus hauts…

Le travail de Rabbi Chimon Bar Yo’haï en ce monde fut de dévoiler la Torah cachée, puis, de la relier avec le reste de la Torah dévoilée. Cela a immédiatement donné au Peuple Juif, la soif de la délivrance. Car nous sommes restés en exil 210 ans et par cela, nous nous sommes préparés au don de la Torah (celle qui est dévoilée à tous) alors la question est : « Si nous sommes resté plus de deux mille ans dans ce dernier exil, quelle est la puissance de la Nouvelle Torah que le Machia’h va nous dévoiler ? ».

Mais le Dvar Mal’hout nous donne encore plus. Il nous donne la faculté de dévoiler le Keter, les niveaux les plus hauts de l’âme qui est défini comme : « L’intellect en soi », les facultés cérébrales au maximum de leur possibilités… Alors sera terminé le travail sur les sentiments et nous serons d’un niveau plus élevé que Adam, avant la faute ! C’est ce que nous dévoile Rabbi Chimon, et ce sont ces secrets que l’on fête le jour de Lag Baomer. Le jour de la Hilloula, de la grande joie de Rabbi Chimon Bar Yo’haï, un jour où le Peuple Juif en entier participe à la joie des secrets de la Torah, la Nechama de la Torah et même l’âme de l’âme de la Torah… Les merveilles de la Torah cachée qui nous seront offertes dès le dévoilement du Rabbi Chlita Méle’h HaMachia’h dans la joie sans limites de la Guéoula. Et cela se passe… Maintenant, Now Mamach ! (GB)